Nouvelles

Enquête: notre espérance de vie maximale est-elle supérieure à 115 ans?


Les médecins suscitent un nouveau débat sur la durée de vie humaine maximale
L'espérance de vie maximale des personnes a considérablement augmenté au cours des dernières décennies. Les chercheurs ont maintenant découvert que la durée de vie humaine pourrait dépasser de loin les prévisions précédentes. Une étude précédente avait estimé l'espérance de vie à 114,9 ans. Cependant, la recherche actuelle a maintenant montré qu'il n'y a aucune preuve d'une limite de vie supérieure. Les experts sont arrivés à la conclusion qu'une telle limite ne pouvait au moins être trouvée à 115 ans.

Dans leurs recherches, les scientifiques de l'Université McGill ont découvert que la limite supérieure de l'espérance de vie humaine n'est pas de 115 ans, comme les chercheurs l'ont récemment affirmé. La limite supérieure de la vie humaine semble en fait être encore plus élevée. Les médecins ont publié les résultats de leur étude dans la revue "Nature".

L'étude précédente a rencontré des critiques exceptionnelles
La recherche actuelle est une réponse à l'étude qui a évalué le plafond de longévité à 114,9 ans. Cette affirmation a rencontré des critiques exceptionnelles de la communauté scientifique, disent les auteurs. En conséquence, diverses équipes de chercheurs ont commencé leurs travaux pour réfuter les résultats.

Il n'y a aucune preuve de l'atteinte d'une limite supérieure d'espérance de vie
Ensemble, les experts sont arrivés à la conclusion qu'il n'y a aucune preuve convaincante que les humains ont atteint une limite supérieure d'espérance de vie. Dans tous les cas, une telle limite serait bien supérieure à 115 ans, soulignent les chercheurs.

Y a-t-il une limite supérieure à l'espérance de vie?
Les résultats indiquent qu'il n'y a pas de limite possible à la durée de vie, expliquent les auteurs. S'il y avait une telle limite, ce serait plus de 120 ans. Ou peut-être qu'il n'y a pas du tout de limite supérieure, ajoutent les experts. Les auteurs de l'étude précédente ont répondu à ces déclarations avec doute et suspicion.

Les résultats de l'étude précédente étaient tout simplement faux
L'étude originale a utilisé des données de la soi-disant base de données internationale sur la longévité. Les chercheurs ont découvert que l'âge maximum de décès avait augmenté rapidement entre 1970 et le début des années 1990. Au milieu des années 90, l'espérance de vie maximale semblait s'être stabilisée à 114,9 ans. Cependant, la recherche actuelle a conclu que les conclusions précédentes sont incorrectes. Selon les scientifiques, il n'y a pas de limite de vie supérieure à 115 ans.

Une durée de vie préprogrammée semble invraisemblable
L'une des principales raisons de douter des résultats originaux était que, bien qu'il n'y ait eu qu'une légère augmentation de l'espérance de vie vers 1995, la Française Jeanne Calment est décédée en 1997 à l'âge de 122 ans. L'idée que notre horloge biologique interne est préprogrammée pour une certaine durée de vie semble plutôt invraisemblable, expliquent les auteurs de la présente étude. (comme)

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: Passé présent n120: Histoire de lAfrique du nord avec Bernard Lugan (Mai 2021).