Nouvelles

Prédire: à quel point les nouveaux agents grippaux sont dangereux

Prédire: à quel point les nouveaux agents grippaux sont dangereux



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Nouvelle procédure développée: prédire le danger des nouveaux agents grippaux
Chaque année, des éclosions de grippe aviaire sont signalées à plusieurs reprises. Jusqu'à présent, les gens ont été largement épargnés dans ce pays, mais il y a une grande peur de l'infection. Les chercheurs ont maintenant mis au point une nouvelle méthode qui peut être utilisée pour évaluer si les virus de la grippe animale présentent un danger pour l'homme.

Les virus de la grippe animale peuvent être dangereux pour l'homme
Des épidémies de grippe aviaire se sont produites à plusieurs reprises en Allemagne ces dernières années. La conséquence en était que la volaille devait être tuée en masse. Les virus de la grippe animale provoquent de grands troubles chez les humains, posant des questions telles que: La viande de volaille peut-elle encore être consommée? Ou à quel point la grippe aviaire est-elle vraiment dangereuse pour les humains? Une nouvelle procédure mise au point par des chercheurs du Centre médical universitaire de Fribourg permet désormais d'évaluer si les virus de la grippe animale sont dangereux pour l'homme.

Grippe aviaire en Allemagne
Les virus de la grippe A, qui sont transmis des animaux aux humains, peuvent provoquer des vagues de maladies dans le monde entier. Par exemple, les virus de la grippe aviaire peuvent provoquer une grippe grave s'ils affectent les humains.

Ils peuvent également conduire à des pandémies dévastatrices. Le pathogène de la grippe aviaire H5N8 est actuellement endémique en Allemagne. Il est très contagieux pour la volaille. Cependant, jusqu'à présent, la transmission de ce sous-type de virus à l'homme n'a pas été connue.

D'autres virus, tels que H7N9, d'autre part, sont manifestement transférables à l'homme et peuvent déclencher des symptômes typiques de la grippe aviaire tels que la fièvre, la toux et les maux de gorge.

Prédire le risque d'infection
Pour les types de virus viraux récemment découverts provenant d'oiseaux, il a été jusqu'à présent difficile de prédire s'ils rendront les humains malades et s'ils peuvent se propager à la population humaine.

Cependant, les scientifiques de l'hôpital universitaire de Fribourg ont maintenant pu tester expérimentalement le risque d'une telle infection, rapporte la clinique.

Gène de résistance humaine contre les virus de la grippe animale
À cette fin, les chercheurs ont équipé des souris de laboratoire d'un gène de défense contre le virus de la grippe chez l'homme. Le facteur de résistance MxA est considéré comme un élément essentiel de la défense virale génétique chez l'homme.

Alors que les souris normales sans MxA sont sensibles à de nombreux types de virus de la grippe A, les souris avec le gène de résistance humaine étaient très résistantes aux virus de la grippe animale.

Cependant, les animaux étaient sensibles à ces types de virus qui circulent dans la population humaine depuis longtemps.

Potentiel de danger pour la population humaine
Le nouveau modèle animal peut donc aider à mieux estimer le potentiel de danger des nouveaux virus grippaux du monde animal pour la population humaine.

«Grâce à notre approche, nous pouvons déterminer rapidement et en toute sécurité si les virus de la grippe nouvellement découverts présentent un risque pour les humains», a déclaré le professeur Dr. Peter Stäheli, chef de groupe de recherche à l'Institut de virologie de l'hôpital universitaire de Fribourg.

«À l'avenir, un test correspondant pourrait compléter de manière significative l'évaluation des risques basée sur des analyses du génome viral qui étaient courantes jusqu'à présent. En conséquence, les mesures de protection contre un potentiel de risque accru pourraient être adaptées en temps utile ».

Un résumé des résultats de l'étude est disponible sur "EurekAlert!". L'étude a été publiée dans la revue spécialisée "Journal of Experimental Medicine". (un d)

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: État des connaissances FIN JANVIER sur le coronavirus SARS-CoV-2 responsable de la COVID-19? (Août 2022).