Nouvelles

Recherche actuelle: des temps de sommeil anormaux favorisent le surpoids


Dormir trop longtemps ou trop court peut affecter le poids
La plupart des gens savent déjà que trop peu de sommeil n'est pas sain pour le corps. Les chercheurs ont maintenant découvert que trop ou trop peu de sommeil peut augmenter la probabilité que les gens deviennent en surpoids ou obèses.

Les scientifiques de l'Université de Glasgow ont découvert dans leurs recherches actuelles que trop ou pas assez de sommeil peut augmenter la probabilité que les personnes deviennent en surpoids ou même obèses. Les médecins ont publié un communiqué de presse sur les résultats de leur étude. Ils ont également été publiés dans l'American Journal of Clinical Nutrition.

Un sommeil anormal peut entraîner une prise de poids chez certaines personnes
Dans l'étude, les experts britanniques ont constaté que des habitudes de sommeil anormales augmentent le risque de surpoids lorsque les personnes sont déjà génétiquement prédisposées à l'obésité. Cet effet était indépendant du régime alimentaire, de la santé ou des facteurs sociodémographiques, expliquent les auteurs. Cependant, les médecins de l'Université de Glasgow n'ont trouvé aucun lien clair entre la durée du sommeil et le poids corporel chez les personnes à faible risque génétique de développer une obésité.

Examen de la durée du coucher et de ses effets
Pour leur enquête, les chercheurs ont examiné à la fois les effets d'un sommeil trop court de moins de sept heures par nuit et les effets d'un sommeil de plus de neuf heures. Ils ont également pris en compte les changements d'horaires de sommeil pendant le travail posté et les soi-disant siestes pendant la journée, disent les experts.

Les personnes présentant un risque génétique élevé d'obésité doivent faire attention à l'heure du coucher normale
Les résultats de cette étude montrent que les personnes présentant un risque génétique élevé d'obésité, des temps de sommeil courts et longs augmentent encore le risque existant de surpoids par rapport aux personnes ayant une durée de sommeil normale comprise entre sept et neuf heures par nuit.

Les sujets dormant longtemps pesaient environ quatre kilogrammes de plus
Les dormeurs tardifs qui risquaient de devenir obèses pesaient environ quatre kilos de plus, expliquent les médecins. Si ces personnes dormaient trop peu régulièrement, elles pesaient en moyenne deux kilogrammes de plus que celles présentant un risque génétique d'obésité tout aussi élevé mais une durée de sommeil normale.

Le travail par quarts et les siestes affectent également le poids
Les résultats sont basés sur les données de près de 120 000 participants britanniques. Les données des sujets n'ont montré aucun lien général et évident entre la durée du sommeil et le poids corporel chez les personnes qui avaient un faible risque génétique de développement de l'obésité, expliquent les scientifiques. Cependant, l'étude a clairement montré que le travail posté ou une sieste pendant la journée peut avoir un effet indésirable important sur le poids corporel s'il y avait déjà un risque génétique accru d'obésité, explique l'auteur Dr. Jason Gill.

Certaines personnes sont moins affectées par les effets négatifs
L'impact global des caractéristiques de sommeil négatives sur le poids corporel chez les personnes à faible risque génétique d'obésité est bien moindre. Ces personnes semblent simplement être mieux à même de mieux faire face aux effets négatifs malgré de mauvaises habitudes de sommeil, spéculent les experts.

Notre sommeil peut avoir un impact significatif sur le poids corporel
Les personnes présentant un risque génétique élevé d'obésité semblent généralement avoir à s'inquiéter davantage de certains facteurs liés au mode de vie afin de maintenir un poids corporel sain, explique l'auteur Dr. Carlos Celis de l'Université de Glasgow. Les résultats de l'étude indiquent que le sommeil est un autre facteur important pour maintenir un poids corporel sain, ce qui, en plus de notre alimentation et de notre activité physique, a un impact significatif. (comme)

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: Différents Moyens De Brûler Plus De Graisses Pendant Ton Sommeil (Septembre 2021).