Nouvelles

Le stress entraîne une inflammation même sans germes

Le stress entraîne une inflammation même sans germes


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Le stress met en danger la santé de notre cœur
Le stress n'est pas bon pour le cœur humain. Cette déclaration est probablement bien connue. Les chercheurs étudient actuellement les raisons pour lesquelles le stress affecte la santé de notre cœur. Ils ont découvert que la peur et le stress sont liés à une région spécifique du cerveau. Ceci est également impliqué dans le développement des accidents vasculaires cérébraux et des maladies cardiaques.

Les chercheurs du Massachusetts General Hospital ont découvert que l'activité dans la soi-disant amygdale peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires ultérieures. L'anxiété et le stress affectent cette partie du cerveau. Les médecins ont publié les résultats de leur étude dans la revue "The Lancet".

Étude: l'amygdale est causée par le stress
Les résultats de la présente étude conduisent à plusieurs nouvelles découvertes, affirment les experts. L'un d'eux est que l'amygdale est affectée par le stress. Cela peut augmenter le risque d'une maladie cardiovasculaire ultérieure, explique l'auteur Dr. Ahmed Tawakol du Massachusetts General Hospital. L'amygdale est un composant essentiel du soi-disant réseau de stress dans le cerveau. Cette région devient métaboliquement active pendant les périodes de stress, explique l'auteur. L'enquête actuelle pourrait révéler de nouvelles façons de réduire les maladies cardiovasculaires liées au stress, espèrent les chercheurs.

Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès dans le monde
Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), les maladies dites cardiovasculaires sont la principale cause de décès chez les hommes et les femmes dans le monde. Aux États-Unis seulement, plus d'un tiers des adultes souffrent d'au moins un type de maladie cardiovasculaire, et les maladies cardiaques sont également la principale cause de décès dans ce pays.

Le stress entraîne une activité accrue des cellules de la moelle osseuse et de la rate chez les animaux
L'étude actuelle comprenait 293 sujets adultes. Entre 2005 et 2008, ils ont subi divers soi-disant scanners TEP et CT au Massachusetts General Hospital de Boston. Ces scans ont déterminé l'activité cérébrale, l'activité de la moelle osseuse, l'activité de la rate et l'inflammation dans les artères du cœur, expliquent les scientifiques. Certaines études animales ont déjà suggéré que le stress peut entraîner une activité accrue des cellules de la moelle osseuse et de la rate.

Les sujets ont été suivis médicalement pendant deux à cinq ans
Les chercheurs ont surveillé la santé des patients pendant une période de deux à cinq ans au maximum. Pendant ce temps, 22 des sujets ont souffert d'une maladie dite cardiovasculaire. Ceux-ci incluent, par exemple, les accidents vasculaires cérébraux, les crises cardiaques ou l'insuffisance cardiaque, expliquent les experts.

Une activité amygdale plus élevée augmente le risque d'événements cardiovasculaires
Après avoir analysé les scanners et la santé cardiaque de tous les patients, les scientifiques ont découvert qu'une activité accrue de l'amygdale était associée à un risque plus élevé d'événements cardiovasculaires. Les personnes seules sont également plus susceptibles d'avoir une maladie cardiaque, disent les auteurs dans l'étude.

Une activité amygdale plus élevée associée à une inflammation des artères
Le lien entre l'amygdale et les maladies cardiovasculaires est resté significatif même après avoir pris en compte le risque d'autres facteurs de risque cardiovasculaires tels que le tabagisme, le diabète ou l'hypertension, expliquent les médecins. Les chercheurs ont également découvert que l'activité de l'amygdale était associée à une augmentation de l'activité de la moelle osseuse et à une inflammation des artères.

Des recherches supplémentaires sont nécessaires
Le stress peut activer l'amygdale, ce qui entraîne une production supplémentaire de cellules immunitaires par la moelle osseuse. Ce processus affecte à son tour les artères et peut provoquer une inflammation, ce qui peut entraîner une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral, par exemple, expliquent les médecins. Des recherches supplémentaires sont désormais nécessaires pour reproduire les résultats sur un plus grand échantillon de patients. (comme)

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: Crohns and the role of bacteria in the inflammation process (Juin 2022).


Commentaires:

  1. Gaukroger

    Vous autorisez l'erreur. Je propose d'en discuter. Écrivez-moi dans PM, nous allons le gérer.

  2. Varney

    You pytlivy mind :)

  3. Dushicage

    Pour ma part, tu n'as pas raison. Je peux défendre la position. Écrivez-moi dans PM.

  4. Chavivi

    Great phrase and timely



Écrire un message