Nouvelles

L'injection d'hormones pour la contraception chez les hommes montre un effet très fiable


Les hommes seront-ils bientôt responsables de la contraception?
Jusqu'à présent, la contraception était principalement une tâche pour les femmes. La soi-disant pilule contraceptive est utilisée par de nombreuses femmes dans le monde pour la contraception. Les chercheurs ont maintenant découvert que l'injection d'hormones chez les hommes est une méthode alternative de contraception. Ce type de contraception est également très fiable et sûr.

Des scientifiques de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont découvert dans une enquête que l'injection d'hormones chez les hommes peut être une méthode efficace de contraception. Avec elle, la contraception pourrait peut-être être plus pratiquée par les hommes à l'avenir. Les médecins ont publié les résultats de leur étude dans la revue "Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism".

L'efficacité de l'injection d'hormones est de près de 96%
Une étude portant sur 270 hommes a révélé qu'une injection d'hormone contraceptive était efficace à près de 96%. Seuls quatre couples sont tombés enceintes après avoir utilisé les seringues. Cependant, la seringue entraîne un nombre relativement élevé d'effets secondaires, notamment de l'acné et des sautes d'humeur, expliquent les médecins. Les chercheurs étudient le potentiel des contraceptifs hormonaux masculins depuis environ 20 ans.

Les chercheurs recherchent un moyen efficace de supprimer la production de sperme
Les hommes produisent constamment du sperme. Pour cette raison, des niveaux élevés d'hormones sont nécessaires pour abaisser le nombre normal de spermatozoïdes de plus de 15 millions par millilitre à moins d'un million par millilitre. Les chercheurs cherchaient un moyen efficace de supprimer la production de spermatozoïdes. Cependant, cela ne devrait pas causer d'effets secondaires désagréables ou intolérables.

Objectif de l'étude: réduire le nombre de spermatozoïdes à moins d'un million
Dans leur enquête, les médecins se sont penchés sur des hommes âgés de 18 à 45 ans qui entretenaient des relations monogames depuis au moins un an. Les spermatozoïdes des hommes ont été contrôlés au début de l'étude. C'était pour s'assurer que les spermatozoïdes étaient normaux. Les sujets ont ensuite reçu deux injections d'hormones (progestérone et une forme de testostérone) toutes les huit semaines. Le nombre de spermatozoïdes a été surveillé pendant six mois jusqu'à ce que le nombre de spermatozoïdes tombe en dessous d'un million, ajoutent les experts.

Les résultats sont prometteurs
Dès que les sujets ont arrêté les injections, il a été observé à quelle vitesse le sperme a récupéré, disent les médecins. Le traitement a duré jusqu'à un an. L'étude actuelle a montré qu'un contraceptif hormonal pour hommes réduit en fait le risque de grossesses non planifiées, explique le Dr. Mario Festin de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Les injections d'hormones peuvent entraîner des effets secondaires graves
Cependant, de nombreux participants ont signalé des effets secondaires désagréables. Ceux-ci incluent la dépression et les sautes d'humeur, ainsi que les douleurs musculaires et l'acné, expliquent les scientifiques. En raison des effets secondaires, même 20 hommes ont dû mettre fin prématurément à l'étude.

Les médecins expérimentent actuellement la combinaison des hormones qu'il contient
D'autres chercheurs travaillent actuellement sur une combinaison de différentes concentrations d'hormones. Différents types d'administration, comme un gel, ont également été contrôlés, selon les experts. Ce sont des étapes importantes dans la longue recherche de la bonne combinaison de contraception hormonale masculine.

75% des participants utiliseraient des injections d'hormones
Il existe certainement un besoin non satisfait d'un contraceptif réversible efficace pour les hommes au sens de contraceptif hormonal pour les femmes, expliquent les chercheurs. Les contraceptifs de cette étude étaient extrêmement efficaces et prometteurs si le nombre d'effets secondaires pouvait être réduit. Il était remarquable pour les chercheurs que 75 pour cent des hommes participants étaient prêts à utiliser à nouveau des injections d'hormones pour la contraception. (comme)

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: La contraception naturelle: pourquoi et comment (Septembre 2021).