Extrémités

Le bas de la jambe


La section de la jambe entre le genou et le pied s'appelle la jambe inférieure. Sa base osseuse est formée par le tibia (tibia) et le péroné (péroné), qui sont reliés les uns aux autres dans la région du genou par une articulation relativement rigide et sont dans une connexion articulaire en forme de bande l'un à l'autre dans la région de la cheville. Le péroné est disposé sur le dos, le tibia forme l'avant de la jambe, le tibia étant à peine recouvert par les muscles vers l'avant. Les muscles du mollet apparaissent clairement visibles à l'arrière du péroné. Le fascia inférieur de la jambe entoure l'ensemble des muscles, des nerfs et des vaisseaux de la jambe inférieure en tant que tissu conjonctif. Les groupes musculaires individuels sont séparés les uns des autres par le fascia.

Les plaintes les plus courantes dans la partie inférieure de la jambe sont les douleurs au mollet, dont la cause la plus connue est les crampes au mollet. Ils résultent d'un tonus musculaire excessif (tension musculaire) et peuvent survenir, par exemple, lorsque les muscles sont surmenés ou en cas de manque de magnésium. Les crampes au mollet ne durent généralement que quelques minutes, mais peuvent survenir à plusieurs reprises sur de courtes périodes. Ceux qui souffrent régulièrement de crampes dans les jambes devraient faire examiner cela par un médecin, car des déficiences plus graves, telles que des troubles nerveux ou vasculaires, peuvent également être à l'origine des symptômes.

La douleur au mollet est également un symptôme clé de la thrombose veineuse de la jambe ou de la veine du mollet (occlusion des veines de la jambe par un caillot sanguin). Dans un tel cas, le gonflement de la jambe et des pieds, la surchauffe et la décoloration, ainsi que la peau tendue et la douleur, qui peuvent aller du pied au mollet à l'arrière du genou, sont d'autres signaux d'avertissement distinctifs. Dans le pire des cas, une thrombose peut entraîner des complications potentiellement mortelles, c'est pourquoi un médecin ou un hôpital doit être consulté immédiatement s'il existe des indications appropriées.

La maladie artérielle dite périphérique est également causée par des altérations des vaisseaux sanguins. Elle est généralement associée à une artériosclérose (durcissement des artères) et affecte l'apport sanguin artériel dans les jambes chez la majorité des patients. Les symptômes typiques ici sont la douleur, la faiblesse ainsi qu'une mauvaise circulation, une peau froide et pâle. Cependant, les plaintes n'apparaissent généralement que lorsque la maladie est déjà à un stade avancé. Étant donné que la maladie artérielle périphérique est associée à un risque accru de maladies graves du système cardiovasculaire, y compris l'infarctus du myocarde et les accidents vasculaires cérébraux, des contre-mesures thérapeutiques doivent être initiées d'urgence.

D'autres symptômes dans la région de la jambe inférieure comprennent le syndrome des loges et le syndrome du bord du tibia. La première est causée par une pression accrue sur le tissu dans les soi-disant bûches musculaires, qui survient lorsque, par exemple, un gonflement se produit à la suite d'une compression ou d'une fracture musculaire et que l'aponévrose environnante ne peut pas se dilater en conséquence. L'augmentation de la pression entraîne une réduction du flux sanguin tissulaire et des dommages aux muscles et aux nerfs. Le tissu commence à mourir et des dommages irréparables peuvent survenir après une courte période. Un entraînement excessif peut également être à l'origine du syndrome des loges s'il provoque une croissance des muscles plus rapide que le fascia ne peut se dilater.

Le syndrome du tibia se caractérise par une douleur à l'avant de la jambe, qui est généralement associée à un stress accru tel que la course de longue distance ou d'autres activités sportives. La cause de la douleur au tibia peut également être une inflammation du périoste ou une inflammation à la base du tendon musculaire. Bien que le syndrome du tibia ne présente généralement pas de risque majeur pour la santé, la thérapie peut durer jusqu'à six semaines et les personnes touchées sont parfois considérablement limitées dans leur vie quotidienne pendant cette période. (fp)

Partie inférieure de la jambe

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: Cours gym: renfort musculaire intense 8: Bas du corps (Décembre 2021).