Nouvelles

Le virus de la grippe aviaire H7N9 constituera-t-il une menace mortelle pour les humains dans le monde à l'avenir?


Les experts mettent en garde contre la propagation du H7N9 et ses conséquences fatales

Le temps du grand danger d'une peste semble révolu, du moins en Europe centrale. Certes, les gens connaissent encore aujourd'hui l'histoire de la peste, qui a fait plus de 20 millions de victimes au Moyen Âge. Mais même aujourd'hui, il existe encore de nombreux agents pathogènes dangereux qui se produisent dans différents pays du monde. Les experts étudient actuellement une nouvelle forme du soi-disant virus de la grippe aviaire. Les virus de la grippe aviaire appelés H7N9 pourraient également menacer la vie de personnes en Europe.

Une équipe de scientifiques de l'Université de Tokyo et d'autres instituts de recherche a récemment découvert que le virus de la grippe aviaire H7N9 avait jusqu'à présent infecté environ 1 600 personnes dans le monde. Environ 40% des personnes touchées sont décédées des suites de la maladie. Les médecins ont publié les résultats de leur étude dans la revue "Cell Host & Microbe".

La peste a anéanti près d'un tiers de la population à cette époque au Moyen Âge

Le temps des grandes épidémies est en fait révolu depuis longtemps en Europe centrale. Cependant, le risque de propagation de la peste ne doit pas être sous-estimé. La peste avait fait rage en Europe au Moyen Âge, tuant des millions de personnes. Près d'un tiers de la population à cette époque est mort de ce fléau. Les experts soupçonnent que la peste (souvent appelée mort noire) s'est produite pour la première fois en Asie. Au fil du temps, il est également venu en Europe par les routes commerciales.

Le virus H7N9 pourrait également infecter des personnes en Europe

Le professeur japonais Yoshihiro Kawaoka étudie le virus de la grippe aviaire H7N9. Cela a déjà conduit à environ 1 600 maladies dans le monde. De nombreuses personnes sont décédées des suites de la maladie. Cette forme dangereuse de grippe aviaire pourrait également être dangereuse pour les personnes en Europe. Une nouvelle pandémie causée par le virus de la grippe aviaire est redoutée par les chercheurs.

Dans le passé, les experts estimaient que le H7N9 ne pouvait pas être transmis de personne à personne

Les résultats récemment publiés de l'enquête sur le virus de la grippe aviaire H7N9 sont très préoccupants. Jusqu'à présent, les scientifiques ont en fait supposé que ce virus de la grippe aviaire ne peut pas être transmis d'une personne à l'autre. Malheureusement, les experts semblent s'être trompés dans leur hypothèse.

H7N9 se multiplie dans les cellules humaines et peut être transmis entre mammifères

Lors de tests en laboratoire, les scientifiques ont découvert que H7H9 est également capable de se multiplier dans les cellules humaines. Les chercheurs ont également fait une autre découverte terrifiante dans leur étude du virus de la grippe aviaire. Des tests en laboratoire sur des furets ont montré que le virus peut désormais également être transmis entre mammifères, expliquent les auteurs.

Certains échantillons de H7N9 étaient déjà résistants aux médicaments courants

Ce qui rend le confinement du virus encore plus problématique, c'est que certains des échantillons sont déjà résistants aux médicaments courants. En fait, ce n'est qu'une question de temps avant que le virus H7N9 continue de muter, expliquent les experts. Si cela se produit, le virus pourrait devenir complètement hors de contrôle. Pour cette raison, les scientifiques dirigés par le professeur du Japon exigent que le développement du H7N9 soit observé avec la plus grande vigilance. (comme)

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: La Chine peut-elle se révéler plus forte que les États-Unis? - 28 minutes - ARTE (Juillet 2021).