Nouvelles

Régimes végétaliens: pas vraiment sains pour tout le monde


Institut fédéral: accroître encore la sensibilisation aux risques liés à la nutrition végétalienne

Dans un projet de recherche de l'Institut fédéral pour l'évaluation des risques (BfR), il a été constaté que les végétaliens sont bien éduqués et ont des connaissances nutritionnelles approfondies. Cependant, il est nécessaire de clarifier davantage le fait que le régime purement végétal ne convient pas à tous les groupes de personnes.

Régime sans viande pour des raisons de santé

Du soja au lieu du bœuf sur le gril, puis du gâteau végétalien avec de la banane au lieu de l'œuf: la nutrition végétalienne est la tendance. L'aspect santé est souvent au premier plan: les maladies typiques de la civilisation telles que l'obésité, le diabète ou les taux élevés de lipides sanguins sont rares pour les végétaliens. Cependant, en plus des effets positifs avérés sur la santé, les risques sont également décrits. Selon les experts, la nutrition végétalienne ne convient pas à certains groupes de personnes.

Sous-approvisionnement en nutriments possible

"Un manque de nutriments tels que la vitamine B12 ou le fer est possible, en particulier chez les femmes enceintes et les enfants qui se passent complètement d'aliments d'origine animale", a déclaré le président de l'Institut fédéral pour l'évaluation des risques (BfR), le professeur Dr. Dr. Andreas Hensel, dans un message.

"Pour que les informations sur les risques possibles atteignent le groupe cible, il est essentiel de connaître les attitudes."

Le BfR publie désormais les résultats d'un projet de recherche dédié aux facteurs individuels et sociaux qui motivent et maintiennent une alimentation vegan.

Entre autres choses, il est devenu clair qu'une communication efficace des risques devrait s'appuyer sur les croyances existantes des végétaliens. L'objectif est des conseils concrets qui peuvent être associés à un régime végétalien.

Effets positifs sur la santé

Une proportion croissante de la population opte pour un régime végétalien. Les avantages et inconvénients de cette étape en matière de santé et de sécurité n'ont pas encore été scientifiquement clarifiés, écrit le BfR.

Certaines études montrent qu'un régime végétalien peut avoir des effets positifs sur la santé, tels qu'un faible taux de cholestérol et un risque plus faible de diabète de type 2.

Dans le même temps, il peut y avoir des risques pour la santé associés à un régime purement végétalien. Parce que: Un régime purement végétal complique un approvisionnement adéquat en certains nutriments.

En plus de la vitamine B12, certains minéraux, certains acides aminés et acides gras oméga-3 à longue chaîne sont également décrits comme des nutriments potentiellement critiques. Cela affecte particulièrement les groupes sensibles tels que les femmes enceintes et les enfants.

Recommandations diététiques pour les végétaliens

En 2016, la Société allemande de nutrition (DGE) a élaboré des recommandations diététiques pour les végétaliens sur la base de la littérature scientifique actuelle.

Entre autres, elle en est venue à la conclusion: «Pour les femmes enceintes, les mères allaitantes, les nourrissons, les enfants et les adolescents, la DGE ne recommande pas un régime végétalien».

Cependant, la porte-parole de la presse de la DGE, Antje Gahl, a admis il y a des années qu'un régime végétalien pour les enfants est tout à fait possible avec un menu varié.

Il est important que les parents sachent ce qu'il faut rechercher dans le régime végétalien de leurs enfants.

Éduqué au-dessus de la moyenne

Le BfR s'est consacré à ce sujet afin de développer des stratégies de communication des risques adaptées. À l'aide d'entretiens avec des groupes de discussion, un total de 42 végétaliens ont été interrogés sur leurs attitudes dans le cadre d'un projet de recherche.

En raison des écarts parfois très prononcés par rapport à la population moyenne, des généralisations peuvent être faites.

Selon l'étude, les végétaliens sont éduqués au-dessus de la moyenne et ont des connaissances nutritionnelles approfondies. Par exemple, 40 des 42 répondants sont conscients qu'un régime végétalien peut entraîner une carence en vitamine B12.

La plupart ont indiqué qu'ils complétaient régulièrement la vitamine pour éviter une carence en vitamine B12.

Mais il y a aussi un besoin d'information. Par exemple, les connaissances sur les sources de fer dans les aliments sont fragmentaires. Cependant, la majorité des personnes interrogées sont conscientes du risque associé à leur régime alimentaire particulier.

Internet est la source d'informations la plus importante lors de la recherche d'informations sur la nutrition végétalienne.

Régime végétalien pour des raisons éthiques

Des modèles d'attitudes uniformes ont été identifiés dans l'enquête. La décision d'adopter un régime végétalien est donc généralement éthique. Dans la plupart des cas, cela implique également que les produits animaux ne sont pas utilisés dans d'autres domaines, tels que les vêtements.

Pour la grande majorité des personnes interrogées, il est inconcevable de revenir au régime omnivore qui autorise les produits animaux. La grossesse n'est généralement pas considérée comme la raison de cela.

De plus, il est apparu clairement au cours de l'enquête: ceux qui présentent le régime végétalien comme dangereux ou anormal trouveront peu d'attention de la part du groupe cible.

Selon le BfR, une communication efficace des risques devrait plutôt être basée sur les croyances existantes. Cela comprend des instructions spécifiques pour les végétaliens qu'ils peuvent combiner avec leur alimentation. (un d)

Informations sur l'auteur et la source


Vidéo: Régime hypotoxique: par où je commence? (Juillet 2021).