Nouvelles

Surmonter les problèmes quotidiens liés à la maladie d'Alzheimer et à la démence grâce à la technologie


Le projet recherche des solutions techniques pour soutenir les patients atteints de démence
Le nombre de patients atteints de démence augmente rapidement et le développement de méthodes de traitement efficaces progresse, mais il est impossible de guérir pour le moment. Par conséquent, à court terme, la principale question est de savoir comment minimiser les problèmes quotidiens des personnes touchées. Les innovations techniques offrent ici un potentiel prometteur. Dans le projet. MEMENTO est dédié aux chercheurs à la recherche de solutions techniques pour faire face à l'oubli au quotidien.

Des scientifiques de l'Université de médecine de Vienne (MedUni Vienna) sont impliqués dans le projet de recherche européen MEMENTO (Memory and Moments collectés). Le but du projet est de développer des solutions techniques qui devraient faciliter la gestion de l'oubli au quotidien. À cette fin, un programme est en cours de développement dans lequel des photos personnelles, des vidéos et des notes peuvent être collectées. Par la suite, un traitement intelligent des données a lieu dans un soi-disant cloud (stockage de données en ligne) afin qu'il serve ensuite de rappel, rapporte MedUni Vienna.

Nombre croissant de démences
Le terme démence est utilisé pour résumer un groupe de tableaux cliniques «qui altèrent les fonctions cognitives telles que la mémoire, le langage, l'orientation, la compréhension et le jugement», expliquent les experts de MedUni Vienna. Les maladies peuvent être déterminées en particulier à un âge plus avancé et «sont devenues une question importante de politique sociale et de santé en raison de l'évolution démographique». Selon MedUni Vienna, environ 130 000 personnes vivent actuellement en Autriche avec une forme de démence, le nombre selon les estimations d'experts allant jusqu'à L'année 2050 doublera. La maladie d'Alzheimer est la forme la plus courante de démence avec jusqu'à 80% des cas.

La démence cause des problèmes quotidiens de grande portée
Les maladies démentielles entraînent des déficiences considérables dans la vie quotidienne telles que l'organisation du ménage, la gestion des questions financières ou la présence aux rendez-vous chez le médecin, ce qui entraîne souvent une détérioration supplémentaire de l'humeur, un changement de comportement social et une diminution de la motivation, rapporte le MedUni Vienne. C'est là qu'intervient le projet MEMENTO, mené conjointement par huit centres de recherche en Autriche, en Italie et en Espagne.

Fournir un sentiment de sécurité
«Le programme MEMENTO devrait être en mesure de rappeler aux patients atteints de démence légère les événements quotidiens, les situations et les lieux, et de les aider à conserver de nouvelles informations», rapporte Elisabeth Stögmann de la clinique universitaire de neurologie du MedUni Vienne. La solution technique doit donner aux personnes atteintes de démence un sentiment de sécurité et créer un environnement familier, poursuit Stögmann. Le programme comprendra trois éléments permettant de collecter des photos, des vidéos et des notes personnelles. Les informations sont ensuite traitées intelligemment dans un cloud afin que les données puissent être utilisées comme rappel.

Rappel utile à court terme
Le rappel à court terme pourrait être particulièrement utile pour les personnes touchées car, selon Elisabeth Stögmann, la plupart des personnes atteintes de démence sont mieux à même de se souvenir de moments antérieurs que d'événements récents. "Il est possible qu'ils se souviennent d'un grand nombre de faits ou d'expériences, mais qu'ils oublient beaucoup les choses actuelles - comme les événements récents ou les choses dont on vient de discuter", a poursuivi Stögmann. Les personnes atteintes de démence ont souvent du mal à se souvenir de ce qui s'est passé il y a quelques minutes ou quelques heures, mais d'un autre côté, elles peuvent relativement bien se souvenir d'événements survenus quand elles étaient beaucoup plus jeunes.

Dans le projet de recherche, «la mise en œuvre technique est accompagnée dès le départ par des utilisateurs potentiels», ajoute Sten Hanke de l'AIT Austrian Institute of Technology GmbH. Dans l'ensemble, une large équipe interdisciplinaire d'experts de différents domaines spécialisés est impliquée dans le projet. Outre des scientifiques du domaine médical de MedUni Vienne, de la clinique universitaire de Pérouse et d'un établissement de soins en Espagne, des chercheurs de l'AIT Austrian Institute of Technology GmbH et des spécialistes en design du BKM Design Studio sont également représentés. Les partenaires industriels VirtualWare, WeTouch, Integris et Citard Services se concentrent sur le fait que la solution développée peut également être mise sur le marché, selon MedUni Vienna.

Selon MedUni, le projet est financé par le programme «Active and Assisted Living (AAL)», qui soutient des projets qui développent les technologies de l'information et de la communication afin d'améliorer la qualité de vie des personnes âgées. Le programme AAL finance le développement et le test de la solution dans trois pays européens pour les trois prochaines années avec deux millions d'euros. Un financement national du «FFG Benefit program» est également prévu pour le projet MEMENTO. (fp)

Informations sur l'auteur et la source


Vidéo: Comprendre la maladie dAlzheimer Understanding Alzheimers Disease (Juillet 2021).