Nouvelles

Une nouvelle technologie peut prédire la propagation du cancer du sein aux poumons

Une nouvelle technologie peut prédire la propagation du cancer du sein aux poumons



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Percée médicale majeure réalisée dans le traitement du cancer du sein
Le cancer du sein est la forme de cancer la plus courante chez les femmes. Le risque de mourir d'un cancer du sein est plus élevé si la maladie s'est déjà propagée. Les chercheurs ont maintenant mis au point une nouvelle technique permettant de prédire de manière fiable si le cancer du sein se propagera aux poumons des personnes touchées.

Dans leur enquête actuelle, des scientifiques du Medical Research Council (MRC) et du King’s College de Londres ont découvert qu’une nouvelle technique d’imagerie permet de prédire si le cancer du sein primitif se propage aux poumons des personnes touchées. Les médecins ont publié un communiqué de presse sur les résultats de leur étude.

À l'avenir, davantage de personnes atteintes d'un cancer du sein pourraient être sauvées
Près de 54 000 nouveaux cas de cancer du sein ont été diagnostiqués au Royaume-Uni rien qu'en 2013. En 2014, environ 11 400 personnes y sont mortes. Les experts espèrent maintenant que la nouvelle percée médicale permettra de sauver davantage de vies à l'avenir.

Une nouvelle technologie a été testée dans des expériences sur des souris
Les scientifiques ont maintenant mis au point une technique d'imagerie innovante qui peut prédire si la maladie se propage aux poumons. La nouvelle méthode d'imagerie non invasive a été testée sur des souris au cours de l'étude. Il a été examiné si cette technique peut être utilisée pour détecter des changements dans les poumons, qui peuvent indiquer une propagation du cancer du sein, avant même que les premières métastases ne soient visibles, expliquent les médecins.

Le test vous permet de choisir le traitement le plus efficace
Si cette forme de technologie était libérée pour un usage humain, cette approche pourrait permettre aux patientes de se voir proposer un traitement plus intensif plus tôt pour potentiellement prévenir la propagation du cancer du sein, disent les auteurs. En combinant la biologie cellulaire et l'imagerie, nous avons créé une méthode de prédiction du développement précoce de la tumeur qui peut déterminer si la tumeur se propage aux poumons, expliquent les experts. Développer un test qui serait capable d'identifier un risque accru de métastases une fois qu'un patient est diagnostiqué avec un cancer du sein serait très utile pour choisir le meilleur traitement, ajoutent les scientifiques.

Qu'est-ce que l'angiogenèse?
Des recherches antérieures avaient montré que la détection d'un type spécial de cellule immunitaire dans des endroits comme les poumons humains est une bonne base pour déterminer la propagation des métastases du cancer du sein. En effet, lorsque le système immunitaire local est supprimé, cela favorise la formation de nouveaux vaisseaux sanguins, expliquent les experts. Ce processus est également appelé angiogenèse. Les cellules immunitaires spéciales sont appelées cellules suppressives d'origine myéloïde (MDSC).

Une nouvelle découverte est essentielle au traitement du cancer du sein
Des chercheurs du King’s College de Londres ont mis au point une molécule radioactive capable d’identifier les cellules suppressives dérivées de myéloïdes qui s’accumulent dans les poumons et se préparent à l’arrivée des cellules cancéreuses du sein et à la formation de métastases. Bien entendu, des recherches supplémentaires sont nécessaires avant que la nouvelle technologie puisse être testée sur des patients humains. Cependant, la découverte de moyens de lutter contre la propagation du cancer du sein est cruciale si nous voulons éviter d'autres décès dus à la maladie, disent les scientifiques. En fin de compte, tout ce qui pourrait donner aux patientes et à leurs médecins une idée plus claire de la propagation du cancer du sein existant aidera au traitement et empêchera la propagation possible.

D'autres études sont nécessaires
La nouvelle technologie évite les inconvénients des tests invasifs actuels. Les experts ont également le potentiel d'avoir un impact majeur sur le traitement du cancer et d'améliorer les résultats. D'autres études sont maintenant nécessaires pour développer une molécule efficace qui convient aux humains. (comme)

Informations sur l'auteur et la source


Vidéo: 2mn pour comprendre LE CANCER DU SEIN du 06 Janvier 2020 (Août 2022).